18Juil/17

Et si nous arrêtions de couvrir l’inacceptable ?!

Un pour tous et tous pour un. Cette devise des mousquetaires, nous savons bien l’appliquer. Enfin, je ne sais pas si le mot « bien » convient. Parce que certaines fois, nous nous en servons pour couvrir, excuser, voire encourager ce qui ne devrait pas l’être.

Trop susceptibles lorsqu’il s’agit d’un sujet, d’une institution ou d’une cause qui nous tient à cœur, nous nous empressons de monter au créneau contre toute critique.

On est d’accord que laisser parler les médisants fait du tort, et leur répondre peut mettre à nue l’intention de certaines mauvaises langues.

Pour autant, écouter puis analyser … Lire la suite

30Nov/16

79% ont dit non aux élections. 79% de rien du tout.

Les élections ont-elles été boudées par une bonne partie de la population? Sans aucun doute. Mais en parler en utilisant des chiffres est, tout au moins, imprudent.

D’abord, parce que la liste électorale n’est pas fiable.
L’année dernière, elle avait même été avancée comme prétexte pour contester les élections. Nos compatriotes disparus depuis le séisme de 2010 y figuraient encore. L’actuel CEP s’était donné comme défi d’épurer cette liste, mais la population n’ayant pas été enthousiasmée par l’exercice d’authentification de la carte de citoyenneté, le projet fut vite oublié. Ainsi, la liste électorale ne peut toujours pas renseigner sur le … Lire la suite

16Oct/16

17 octobre : mort ASSASSINAT de Dessalines ?

L’histoire officielle de la mort de l’Empereur ne fait pas l’unanimité quant à ses auteurs et le lieu du drame.

Si le Larousse est formel «Il fut assassiné par Christophe et Pétion » (cf. Le Petit Larousse illustré 1994), dans nos manuels scolaires et dans certains livres d’Histoire l’Empereur se fait surprendre dans un Guet-apens au Pont-Rouge en voulant se rendre à Port-Salut pour réprimer une révolte. Quelques soldats furieux et voulant s’accaparer de l’héritage de l’indépendance lui tendent un piège et mettent fin à sa vie.

Certaines personnes affirment cependant que Jacques 1er serait mort empoisonné chez Pétion. … Lire la suite

22Juil/15

Démagoville

Ici, nous clamons notre désir de révolution, mais n’agissons que pour perpétuer le Statu Quo.

Ici, nous ne défendons point de cause nous tenant à coeur.
Nous faisons du bruit pour les honneurs ou l’argent dans les secteurs où une ONG ou un « Parrain » charitables veut bien nous entretenir.

Ici, nous détestons la langue du colon, mais vénérons ceux que ce dernier honore comme maîtres de son langage.

Ici, nous crions haro sur la colonisation, mais sommes orgueilleux de côtoyer le colon. S’afficher en sa compagnie est un plaisir suprême.

Ici, nous, révolutionnaires, sommes conservateurs dans notre agir … Lire la suite

13Fév/15

Pri souri

Gen sa ki sipòte w
ki kwè yap fè w favè,
Lòt ki akonpanye w
E ki fè l ak tou kè.

Moun ki gade w lè gen lavi,
Wè w lè sa bon.
Moun ki avè w pandan lapli,
renmen w tout bon.

Lè syèl la bèl, souri fasil.
Lè tan mare, souri gen pri.

Lavi pa toujou fasil:
Souvan li senyen kè w.
Men moman sa yo konn itil
pou dekouvri moun ki avè w

Ou menm ki te prete m mouchwa w
San ke dlo pa w pot ko fini.
Ki te pran kwa m pou pa … Lire la suite

22Avr/14

Le, La, Les, L’, ?

Ils sont bêtes hein, les animaux : Aucune invention, aucune imagination, rien ! Voilà des millions d’années que certains sont là, à faire l’amour de la même façon. Sans aucune variation. Ils sont là, depuis toute cette éternité, seulement femelles et mâles, se contentant de vivre leur monotone vie d’animale sans rien apporter de créatif à la nature. Si cela dépendait d’eux, la vie serait tellement fade.

Oui, certainement ! Certains animaux sortent du lot. Le poisson-faucon qui change de sexe et le cannibalisme sexuel chez la Latrodectus hasselti (Veuve noire) mettent un peu de piment dans leurs séjours. L’huitre … Lire la suite

20Mar/14

Déséquilibrante parité

.
Le 8 mars dernier, on a encore parlé de la femme, du combat pour son droit à l’égalité. En France, on a encore eu droit au débat sur la parité :-). Ici, on a plutôt insisté sur la violence faite aux femmes par des hommes : violence physique, verbale, psychologique…On a aussi mis l’accent sur son potentiel, pris en exemple celles qui avaient réussi ou qui réussissaient encore dans leurs entreprises…
On n’a pas trop parlé de parité. Le premier amendement de la Constitution ne réclame qu’un quota de 30% de femmes dans le personnel de la fonction publique.
Lire la suite