Category Archives: En peu de mots

18Juil/17

Et si nous arrêtions de couvrir l’inacceptable ?!

Un pour tous et tous pour un. Cette devise des mousquetaires, nous savons bien l’appliquer. Enfin, je ne sais pas si le mot « bien » convient. Parce que certaines fois, nous nous en servons pour couvrir, excuser, voire encourager ce qui ne devrait pas l’être.

Trop susceptibles lorsqu’il s’agit d’un sujet, d’une institution ou d’une cause qui nous tient à cœur, nous nous empressons de monter au créneau contre toute critique.

On est d’accord que laisser parler les médisants fait du tort, et leur répondre peut mettre à nue l’intention de certaines mauvaises langues.

Pour autant, écouter puis analyser … Lire la suite

30Nov/16

79% ont dit non aux élections. 79% de rien du tout.

Les élections ont-elles été boudées par une bonne partie de la population? Sans aucun doute. Mais en parler en utilisant des chiffres est, tout au moins, imprudent.

D’abord, parce que la liste électorale n’est pas fiable.
L’année dernière, elle avait même été avancée comme prétexte pour contester les élections. Nos compatriotes disparus depuis le séisme de 2010 y figuraient encore. L’actuel CEP s’était donné comme défi d’épurer cette liste, mais la population n’ayant pas été enthousiasmée par l’exercice d’authentification de la carte de citoyenneté, le projet fut vite oublié. Ainsi, la liste électorale ne peut toujours pas renseigner sur le … Lire la suite

10Juil/12

Pourquoi rallonger l’année scolaire?

Avoir une position arrêtée sur le nombre de jours de classe que doit compter l’année scolaire, sans avoir travaillé sur le contenu du programme, c’est verser dans le folklore.

Le nombre de jours de travail de nos écoliers doit être fixé en fonction de ce qu’ils auront à apprendre. Et je ne suis pas certain que notre premier problème, en ce moment, soit le nombre de jours de classe.

Il est clair que les écoles sérieuses (Les GRANDES écoles) trouvent suffisamment de temps pour non seulement couvrir le programme actuel, mais encore, profiter de plusieurs semaines de révision.

Les «collèges»

Lire la suite

Avoir une position arrêtée sur le nombre de jours de classe que doit compter l’année scolaire, sans avoir travaillé sur le contenu du programme, c’est verser dans le folklore.

Le nombre de jours de travail de nos écoliers doit être fixé en fonction de ce qu’ils auront à apprendre. Et je ne suis pas certain que notre premier problème, en ce moment, soit le nombre de jours de classe.

Il est clair que les écoles sérieuses (Les GRANDES écoles) trouvent suffisamment de temps pour non seulement couvrir le programme actuel, mais encore, profiter de plusieurs semaines de révision.

Les «collèges» … Lire la suite